Présentation

Situation
A 25 min de Grenoble, au cœur du département de l’Isère, Tullins est située face au massif du Vercors et au pied du plateau de Chambaran. Entre les deux s’étend la vallée de l’Isère qui formait à cet endroit jusqu’au XIXème siècle une vaste étendue marécageuse, dont il subsiste encore de nombreux étangs.
La Ville est chef-lieu de canton : Beaucroissant, Charnècles, Moirans, Montaud, Poliénas, Réaumont, Renage, Rives, Saint-Blaise-du-Buis, Saint-Jean-de-Moirans, Saint-Quentin-sur-Isère et Vourey.
La Ville fait partie de la Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais.
La Ville fait partie du Syndicat intercommunal du Bassin de la Fure (SIBF).

Population
La commune comptait 7 793 habitants au dernier recensement du 1er janvier 2015.

Superficie
2 879 hectares avec :
Une partie plaine alluvionnaire de l’Isère, une partie bourg, urbanisée et urbanisable d’environ 600 à 700 hectares soit 1/4 de la superficie totale, une partie coteaux principalement boisée.
Altitude minimale : 200m.
Altitude maximale : 750m.

Activités
Economiques : mécanique industrielle, tertiaire, artisanat, plasturgie, équipements.
Agricoles : Noix de Grenoble AOC, maïs, céréales, élevage.
 

Tullins : Ville Internet 2013


Tullins décroche sa 1ère arobase à Metz
Candidat au label ville internet 2013, Tullins rentre dans le cercle des 268 villes labélisées, venant récompenser les initiatives en matière des technologies de l’information et de la communication. Cette distinction vient saluer entre autre la mise en place du portail famille, permettant le suivi et le paiement en ligne des restaurants scolaires, garderies périscolaires, et de l’école de musique. Tullins est l’une des trois premières communes iséroises à mettre en place le Protocole d’échange standard (PES v2), pour la dématérialisation et la télétransmission des pièces comptables avec la Direction Générale des Finances publiques. Cette convention, obligatoire en 2015 permettra dès à présent une économie substantielle de papier, tout en accélérant les échanges entre les organismes publics.
Le nouveau site internet, la WebTV sont également des initiatives saluées par le jury de l’association ville internet.
En étant ville internet, Tullins est reconnue pour son dynamisme en matière de politique numérique locale, pour un internet au service des citoyens, et une meilleure disponibilité de l’information.
http://www.villes-internet.net

Le Ministère du Développement Durable labellise l'Agenda 21 local de Tullins (février 2013)

Après ville internet, Tullins décroche un deuxième label.
Cette reconnaissance vient récompenser pour une durée de trois ans, la qualité du travail dirigé par Marie-Laure BUCCI, conseillère municipale déléguée à l’agenda 21 et son équipe.
Rappelons que l’Agenda 21 est une déclinaison d’un programme d’actions traduisant une stratégie de développement durable à l’échelle de la commune. Il est destiné à anticiper les évolutions majeures de notre société, et être garant d’une qualité de vie pour tous.
27 actions ont retenu l’attention du comité national, certaines ont déjà été engagées :
Citons par exemple : l’optimisation de la consommation d’énergie (généralisation des lampadaires à LED sur la commune, réfection du toit de la Pléiade), le projet de quartier durable du Salamot, ou encore la création de places de stationnement réservées pour le co-voiturage. Ces actions concernent aussi les plus jeunes Tullinois avec le pédibus ou la généralisation des produits bio dans les restaurants scolaires.
A présent, un comité de suivi composé d’élus, d’employés municipaux, d’habitants de Tullins, vont coordonner et réaliser une synthèse de l'ensemble des projets menés par la commune. Ce plan s'accorde avec l'agenda 21 de la communauté d'agglomération du pays voironnais. Le rôle du comité de suivi sera aussi de le faire évoluer en fonction de l'actualité, et des besoins des habitants en matière de développement durable.